Cours de Piano, charte éthique

publié le dimanche 12 septembre 2010 par
dans Eglise & Culture > Pédagogie

 Cours de piano
 
Enfants, adolescents et adultes, tous niveaux / all levels
 Langues : français  /English
 Enfant : niveau de lecture / child : reading level
 Solfège : non exigé / not required
 Cours à domicile, si parking disponible / Lessons at home  if parking available
 Lieux : Genève et environs, rive droite /Geneva, Right Bank


S’émerveiller est le privilège de chacun.


  

Facebook, Joëlle Gouel :  biographie structurelle

 

La musique, un art de vivre

La musique reflète un art de vivre ! L’apprentissage d’un instrument permet de s’épanouir, d’acquérir une perception fine et correcte de soi et de sa propre valeur au travers de l’évolution délicate du cheminement musical. Se développer, s’ancrer dans son identité, ses références culturelles et ses émotions est également une des étapes de prévention contre certains dangers liés aux musiques violentes (voir projet « Euterpe »).

L’apprentissage du piano

Jouer du piano favorise le développement de la sensibilité auditive (vecteur émotionnel), du tempérament (capacités d’expression), de la motricité (coordination, vélocité), de la mémoire (auditive, visuelle, tactile et intellectuelle) et du caractère (confiance en soi, discipline, expression personnelle, partage). Ainsi, la diversité des dons permet de mettre à profit ses facilités tout autant que de maîtriser ses difficultés au travers de l’aide et du plaisir qu’apportent l’apprentissage de la musique. Jouer du piano c’est être promis à une série de victoires dès le début auxquelles s’associe un développement culturel lié à l’histoire de la musique, de ses interprètes et de ses événements ponctuels qu’une vie ne suffira pas à épuiser.

Notions préparatoires

Tout enfant dès sa maîtrise de la lecture est apte à être introduit à la musique et à commencer le piano sans connaissances préalables. Les rudiments de la musique sont abordés au fur et à mesure du déroulement des leçons par des jeux, des exercices et des morceaux.

Exercer « son » piano

Il est nécessaire d’avoir un instrument à disposition. L’élève exercera son piano environ 5 fois par semaine de préférence à un horaire fixe. Idéalement, l’exercice quotidien devrait correspondre à la longueur de la leçon (30, 45, ou 60 mn). Pour être réaliste – face aux tâches scolaires – un tout jeune enfant pourra y consacrer 10 minutes par jour, dès 6 ans 20 minutes, un adolescent de ½ h. à ¾ h. L’audition d’exercices et de morceaux viendra couronner ponctuellement des efforts qu’il convient, à juste titre, de reconnaître et d’encourager.

Classe de Culture Musicale

Une classe de Culture Musicale idéalement peut servir d’appui à l’apprentissage du piano si des parents le souhaitent, selon un horaire à définir. Son objectif est de fournir un lieu intermédiaire où les élèves se retrouvent de façon conviviale et ludique, jouent les uns pour les autres tout en bénéficiant de présentations leur permettant de s’ouvrir à la culture musicale.

Responsabilités

Immergés dans une surabondance sonore, il nous revient de faire la part des choses et trouver la voie dans ce qui est raisonnable, attractif et authentique. Le développement musical est un choix délibéré et conscient, dont le résultat sera unique pour chacun. L’apprenti pianiste seul à son clavier mérite d’être encouragé et renforcé dans son travail ; les médias exercent une forte influence et des parents occupés peuvent sous-estimer la part de l’effort à fournir. Il est donc recommandé de veiller à ce que l’environnement favorise l’apprentissage musical (écoute de musique classique, coin « C.D. et livres culturels», concerts, etc.).

BONNE CHANCE !