Musiques paraliturgiques russes, Schnittke et Bortniansky

publié le dimanche 18 mars 2012 par
dans Musicologie > Histoire > Musicologie

Alfred Schnittke (1934-1998)

Musiques paraliturgiques russes.pdf

Gai ! Entonnez un choeur russe ! Les champs sont défrichés, une nouvelle terre luit au soleil ! Réjouis-toi, Russie (Pouchkine)

*SOMMAIRE

Tour d’horizon
– Destin musical
– Un esprit théocentrique
– La mélodie russe
– La pensée harmonique
– La forme

Musique d’église en Russie
– Techniques vocales
– Plan historique (XI-XVIIe s.)
– Infuences occidentales (mi XVII-XXe s.)
Période polono-ukrainienne, influences italiennes, les choeurs privés, les choeurs impériaux, l’école de Moscou

Les compositeurs et les oeuvres
– D. S. Bortniansky (1751-1825) : Trois concertos pour choeur a capella
– Alfred Schnittke (1934-1998) : Concerto pour choeur a capella, texte de Grégoire de Narek (901-1003) / Analyse

Bibliographie
Annexes

________________________________________________________________________________________
*Article commandé par la Société des Concerts Spirituels de Genève, créée par Pierre Segond (organiste de la cathédrale), pour le projet des « Ponts de Saint-Gervais », Profils musicaux de la Genève spirituelle, en collaboration avec les communautés suivantes : Église réformée et Luthériens allemands (Psaumes luthériens, Psaumes huguenots) ; Église catholique romaine (Chant grégorien) ; Église orthodoxe (Chants byzantins et Musiques paraliturgiques russes) ; Communauté israélite (Ernest Bloch, « A Hebrew Prophet ») ; Eglise anglicane et d’expression anglaise (Reflets de la musique anglicane et de la musique spirituelle américaine).